Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
J’étais Charlie : un dessinateur poursuivi par Anne Hidalgo

7 avril 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | J’étais Charlie : un dessinateur poursuivi par Anne Hidalgo

J’étais Charlie : un dessinateur poursuivi par Anne Hidalgo

7 avril 2015

Selon le site Riposte Laïque, une plainte a été déposée par la maire de Paris Anne Hidalgo contre le dessinateur Ri7.

Con­tac­té par les policiers, le directeur de pub­li­ca­tion du site a été enjoint de révéler l’i­den­tité de l’au­teur d’un dessin présen­tant la maire de Paris en train de léch­er les babouch­es d’un musul­man en tenue tra­di­tion­nelle. « Le 9 juil­let, le maire de Paris, violant les principes laïques, com­mé­morait le ramadan à la mairie, con­tin­u­ant l’œuvre de son men­tor Bertrand Delanoë. D’où ce dessin », jus­ti­fie Riposte Laïque.

J'étais Charlie : un dessinateur poursuivi par Anne Hidalgo

J’é­tais Char­lie : un dessi­na­teur pour­suivi par Anne Hidalgo

Et de rap­pel­er les pos­tures d’Anne Hidal­go en jan­vi­er suite à l’at­taque con­tre Char­lie Heb­do. « La lib­erté d’ex­pres­sion, la lib­erté de la presse, sont des droits fon­da­men­taux sur lesquels nos démoc­ra­ties ne tran­sigeront jamais », déclarait-elle sur Twit­ter après avoir fait du jour­nal satirique un citoyen d’hon­neur de la ville de Paris.

« Et c’est cette femme qui ose dépos­er plainte con­tre ce dessin de Ri7, sous le pré­texte qu’il con­stituerait une injure à sa per­son­ne ! », peste Riposte Laïque, qui rap­pelle égale­ment que pen­dant que le fils Bedos est acquit­té après avoir qual­i­fié Marine Le Pen de « salope fas­cisante », Jean Rou­cas est quant à lui viré de son théâtre suite à un tweet con­tre François Hol­lande et Manuel Valls…

Autre sym­bole d’un deux-poids-deux-mesure évi­dent et d’un esprit Char­lie éphémère, l’acharnement judi­ci­aire con­tre un autre dessi­na­teur, David Miège, pour­suivi pour avoir dess­iné un singe se plaig­nant d’avoir été com­paré à Chris­tiane Taubira.

Pho­to en une : crédit par­ti­so­cial­iste via Flcikr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés