Qui est Zvika Klein ?

Qui est Zvika Klein, auteur de la vidéo « 10 heures de marche dans Paris en tant que Juif »  ?

Diffusée sur Youtube et reprise par des sites de journaux nationaux comme le JDD ou 20 Minutes, la vidéo « 10 Hours of Walking in Paris as a Jew » a été visionnée près de 4,5 millions de fois.

Dans celle-ci, le journaliste israélien Zvika Klein se filme en train de marcher dans les rues de Paris avec sa kippa sur la tête, compilant les insultes et les remarques reçues. Dans l’article qui accompagne sa vidéo, celui-ci n’hésite pas à comparer Paris à la Palestine.

« Je me dis qu’on doit ressentir la même sensation en plein cœur de Ramallah ! La majorité des femmes sont coiffées de la burqa. La plupart des hommes sont de type musulman. On entend parler arabe partout. »

Il assure également qu’« il existe des quartiers interdits aux Juifs » à Paris et que « les juifs préfèrent ne pas sortir de chez eux le soir ». Contacté par Les Inrocks, Zvika Klein explique : « Je voyais chaque jour passer des dépêches sur des agressions ou des incidents antisémites en France. Alors j’ai voulu voir de mes propres yeux quelle était la situation pour les juifs en France. » Lors de cette expérience, il confie qu’ils s’attendait « à être poussé et frappé, mais heureusement il n’y a pas eu de contacts physiques ». Et de conclure : « J’aimerais que les musulmans ne détestent pas les juifs mais… »

Mais qui est-il vraiment et quelles sont ses motivations ?

Journaliste depuis 2011 pour le quotidien religieux et conservateur Makor Rishon et pour le site NRG – deux médias appartenant à Sheldon Adelson, important bailleur de fonds du parti républicain américain et de Benjamin Netanyahu –, il prône sur son compte Twitter une ligne sioniste radicale et très favorable à l’Aliyah, émigration en Israël des juifs de France.

De 2003 à 2004, il a été le porte-parole de l’armée israélienne en tant que chargé des relations avec la presse ultra-orthodoxe. « Il a ensuite travaillé deux ans au sein de la “World Zionist Organization” en tant que formateur, puis quatre ans en tant que porte-parole de “World Bnei Akiva”, le principal mouvement de jeunesse sioniste, qui prône également l’aliyah », ajoutent Les Inrocks.

Une fois le profil de Zivka Klein consulté, sa vidéo de marche dans « Paris » prend tout de suite une autre allure. Son but paraît clair : militer en faveur de l’Aliyah en faisant comprendre aux Juifs français, et européens, qu’ils sont en danger.