Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Vincent Bolloré

L’Observatoire prend des vacances d’hiver

Nous ne partons pas aux sports d’hiver, mais pendant une dizaine de jours, jusqu’au 3 janvier inclus, l’OJIM vous présentera les articles les plus significatifs des quatre derniers mois. Entre les censures de Radio France ou de Twitter, les délires LGBT+ ou indigénistes, les silences sur les faux mineurs migrants, les regards complaisants sur les clandestins, les vidéos interdites, la sortie de notre première brochure papier, la matière ne manque pas. Tout ceci a un coût, il vous reste 8 jours pour nous soutenir avec un reçu fiscal de 66% sur 2020, d’avance merci. Joyeux Noël à toutes et tous et à bientôt.

Arnaud Lagardère entre deux feux, qui mangera qui ?

Nous avons con­sacré de nom­breux arti­cles à l’empire d’Arnaud Lagardère. Un empire dont cer­tains secteurs (les Relay, les bou­tiques d’aéroport, Hachette) se por­tent bien mais qui rétréc­it avec la décon­fi­ture du pôle sportif, les ventes par apparte­ments des mag­a­zines et un man­age­ment erratique.

lire plus

Salut les terriens : Canal+ condamné à verser plus de 800 000 euros à Ardisson

Comme nous l’avions évo­qué en juin 2019, Thier­ry Ardis­son avait quit­té C8 et le groupe Canal+ suite à des désac­cords avec Vin­cent Bol­loré (pro­prié­taire du groupe) qui lui demandait de gros efforts financiers con­cer­nant ses émis­sions “Salut les ter­riens” et “Les Ter­riens du dimanche”. Ardis­son l’avait alors attaqué en justice.

lire plus

Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

Résumons : l’émission d’Éric Zem­mour sur CNews bat record sur record, les syco­phantes habituels du camp du Bien – au-delà des insultes et des anathèmes – déci­dent d’attaquer la chaîne au porte­feuille en appelant à son boy­cott pub­lic­i­taire par­tiel (pen­dant l’émission con­cernée) ou total (pas de spots sur la chaîne). État des lieux, sus­cep­ti­ble d’évolution.

lire plus

Quand l’instant M fait une liste de mal pensants

Le 11 octo­bre 2019, Sonia Dev­illers invi­tait deux « jour­nal­istes médias » pour son émis­sion l’instant M sur France Inter. Pour répon­dre à la ques­tion : « Mais com­ment en est-on arrivé là ? » au sujet de la par­tic­i­pa­tion d’Éric Zem­mour à Face à l’info sur CNews, les deux invités sont Isabelle Roberts et Raphaël Gar­ri­gos. Une occa­sion pour le camp du bien de dress­er une liste d’intellectuels déviants.

lire plus

Vincent Bolloré, la main toujours ferme sur son groupe

Vin­cent Bol­loré est à la tête d’un empire. Empire indus­triel, trans­ports, logis­tique, ports, immo­bili­er, bat­ter­ies etc. Empire médi­a­tique via Viven­di qui con­trôle Canal+ et ses fil­iales et dont il est l’actionnaire prin­ci­pal. S’il a cédé la plu­part des prési­dences, il demeure très présent et jamais loin des manettes.

lire plus

Thierry Thuillier

PORTRAIT — Né en 1963, Thier­ry Thuil­li­er est un jour­nal­iste pro­fes­sion­nel. Entré à TF1 en 1990, puis à France 2 en 1994, il y grav­it les éch­e­lons et se retrou­ve rédac­teur en chef du « 20 heures » de France 2 en 2007. Il quitte ensuite l’au­dio­vi­suel pub­lic pour iTélé en 2008, revient dans l’au­dio­vi­suel pub­lic en 2010, devient patron de France 2 en 2013 pour par­tir à Canal+.

lire plus

Bolloré rachète le second éditeur français Éditis

Vingt ans après un pre­mier rachat d’Éditis par le Viven­di de l’époque Messier, c’est Viven­di encore, mais aux mains de Bol­loré, qui reprend Édi­tis. Le sec­ond édi­teur français, qui pos­sède 44 mar­ques et 13 maisons d’édition, a en effet été repris au groupe espag­nol Plan­e­ta pour 900 mil­lions d’euros.

lire plus

La réponse de Bolloré ignorée par les médias officiels

Nul ne sait com­ment la jus­tice jugera Vin­cent Bol­loré. Dès le début de l’affaire l’Observatoire a indiqué une piste poli­tique. Nous avons par la suite don­né quelques jalons pour pré­cis­er ceux à qui l’affaire pou­vait prof­iter. Pour les médias offi­ciels la cause est entendue…

lire plus

Affaire Bolloré Vivendi Havas, à qui profite le crime ?

Nous avons ren­du compte le 24 avril 2018 de la mise en garde à vue de Vin­cent Bol­loré, pro­prié­taire d’Havas et de nom­breux intérêts en Afrique, soupçon­né d’avoir util­isé son agence pour favoris­er ses affaires dans des con­ces­sions por­tu­aires au Togo et en Guinée. Bol­loré qui est aus­si un homme de médias à tra­vers Viven­di qui con­trôle Canal+, et CNews.

lire plus