Beau palmarès pour les Gérard de la télévision 2012

Lundi 17 décembre 2012 se sont déroulés, en direct sur Paris Première, les traditionnels « Gérard de la Télévision », remise de prix parodique visant, la plupart du temps, à égratigner quelques vedettes et émissions du petit écran.

Autant dire que nombre d’animateurs en ont pris pour leur grade. Frédéric Lopez, allias « machin Lopez » a reçu le Gérard de la « personnalité qui n’en a aucune ». Laurence Ferrari, côté femme, et Vincent Cerutti, côté homme, ont été élus « plus mauvais(e) animateur(trice) ». Arthur a, de son côté, reçu le prix de « l’animateur qui fait de la scène mais qui ferait mieux de se jeter dedans ». Audrey Pulvar (« Le Grand 8 », D8) et Natacha Polony (« On n’est pas couché », France 2) ont été décorées de la « Légion Donneur de leçon ». Enfin, Christophe Hondelatte est « l’animateur si vôplè missiou-dames qui la voudrait une émission sivôplè ».

Les émissions ne sont pas en reste. « Le Grand 8 » sur D8, animé par 6 femmes dont Laurence Ferrari, Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot, a reçu le Gérard de « l’émission de bonnes femmes qui donnent leur opinion ». Le « Gérard de l’accident industriel » a été décerné à l’émission de Bruce Toussaint « Vous trouvez ça normal ? » sur France 2, quand celui de « l’émission dont on n’a jamais entendu parler et c’est normal, elle est sur France 3 » a été remis à « Le monde d’après (FR3) » de Franz-Olivier Giesbert. Aussi, les émissions de téléréalité ou de vie privée comme « Qui veut épouser mon fils (TF1) » et « L’amour est dans le pré (M6) » ont bien été moquées. En parallèle, les émissions intellectuelles n’ont pas pour autant échappé à la critique : « Philosophie avec Raphaël Enthoven (Arte) » a reçu le prix de « l’émission que tu regardes pour te taper une bonne branlette intellectuelle ».

Sacré Gérard !

Crédit photo : capture d’écran vidéo Paris Première via Youtube