Le fondateur de France Soir est décédé

Celui qui fut, en 1944, le plus jeune patron de la presse libérée, Robert Salmon, est mort mercredi dernier à son domicile. Il était âgé de 95 ans.

Normalien et résistant, Robert Salmon a fondé le quotidien Défense de la France qui deviendra ensuite France Soir. Il fut également député à l’Assemblée consultative provisoire (1944), puis député de la Seine à la première Assemblée constituante (1945) avant de se consacrer exclusivement à sa carrière de patron de presse à partir des années 50.

Sous sa direction, France Soir connaît un très large succès public, publiant notamment jusqu’à sept éditions par jour. Par la suite, les ventes du quotidien connaîtront une érosion lente et continue qui finira, malgré plusieurs tentatives de reprise, par entraîner la cessation de sa parution en décembre 2011.

Robert Salmon a raconté son parcours dans un livre de mémoires intitulé Chemin faisant, publié en 2004 aux Éditions LBM. Ses obsèques auront lieu ce mercredi à 14h30 à l’église Notre-Dame de l’Assomption à Paris.