Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

Les revues historiques ont le vent en poupe. Parmi elles, la NRH se distingue par sa qualité et ses préoccupations permettant une meilleure compréhension du présent.

Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

Elle sort un numéro spécial qu’il faut lire pour comprendre d’où nous venons et qui nous sommes.

Le marché des revues historiques continue à se développer avec l’arrivée de nouveaux entrants. Si le groupe Sophia Publications de Maurice Szafran (qui édite notamment Historia et L’Histoire) a été mis en règlement judiciaire pour faciliter son redressement, de très nombreuses revues ont été mises sur le marché au cours des dernières années. Ces revues sont souvent spécialisées sur un segment particulier : histoire de la première guerre ou de la seconde guerre mondiale, histoire militaire, revues sur les batailles, etc. Mais elles peuvent aussi émaner d’un grand groupe qui souhaite être présent sur un marché dont il était absent, Le Figaro Histoire en est un parfait exemple. La Nouvelle Revue d’Histoire (NRH) représente un exemple atypique et intéressant dans ce panorama des revues historiques.

Créée en 2005, la revue vient de fêter ses dix ans avec 81 numéros à la clé. Abordant des sujets classiques (Louis XIV), ou plus polémiques (scandales financiers, corruption politique), La Nouvelle Revue d’Histoire expose évidemment les faits mais entreprend également de les expliquer, sans négliger aucun point de vue, à l’inverse d’autres revues parfois trop partisanes. Au final, ce sont la plupart du temps des numéros riches et complets qui permettent de comprendre le passé, et ainsi d’éclairer le présent. La NRH publie également des numéros « Hors-série », lesquels font le point sur les connaissances historiques et en renouvellent l’analyse. Après les très beaux numéros sur « le suicide de l’Europe » en 1914, « les conquêtes et les sociétés coloniales » et « l’éternel retour de la guerre », un nouveau numéro spécial sort ces jours-ci en kiosque, entièrement consacré aux « peuples fondateurs de l’Europe ».

À l’heure où les Européens traversent une crise identitaire au point de douter d’eux-mêmes, à l’heure où une certaine élite veut nous couper de toute racine et nous expurger du « poison » de l’histoire, ce numéro qui explore méthodiquement nos origines a le mérite de nous rappeler d’où nous venons, et par conséquent qui nous sommes.