Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

LCI

L’Observatoire prend des vacances d’hiver

Nous ne partons pas aux sports d’hiver, mais pendant une dizaine de jours, jusqu’au 3 janvier inclus, l’OJIM vous présentera les articles les plus significatifs des quatre derniers mois. Entre les censures de Radio France ou de Twitter, les délires LGBT+ ou indigénistes, les silences sur les faux mineurs migrants, les regards complaisants sur les clandestins, les vidéos interdites, la sortie de notre première brochure papier, la matière ne manque pas. Tout ceci a un coût, il vous reste 8 jours pour nous soutenir avec un reçu fiscal de 66% sur 2020, d’avance merci. Joyeux Noël à toutes et tous et à bientôt.

Selon Paolini, TF1 est « capable de garder LCI »

Selon Paolini, TF1 est « capable de garder LCI »

Lors d'un déjeuner avec l'association des journalistes médias, Nonce Paolini est revenu sur la situation financière de LCI, la chaîne d’information en continu de TF1. Alors que la chaîne payante est déficitaire pour la troisième année consécutive, avec « entre 4 et 5...

lire plus
Radio classique revoit ses partenariats

Radio classique revoit ses partenariats

Selon La Lettre de l’Expansion, Étienne Mougeotte, récemment nommé à la tête de Radio classique, est en train de revoir les partenariats de l’antenne. Public Sénat, partenaire de la matinale de Radio classique, pourrait ainsi être évincé au profit de LCI (chaîne...

lire plus
Pas photogénique, Marine Le Pen ?

Pas photogénique, Marine Le Pen ?

Vendredi dernier, 14 décembre, lors d’une conférence de presse, Marine Le Pen a refusé l’accès à un photographe de presse de l’Agence France Presse. Pour justifier ce refus, Charlotte Soula, sa directrice de cabinet, a déclaré à l’AFP : « Vous vendez des photos d'elle...

lire plus

Ils ont acheté la presse, de Benjamin Dormann

Ben­jamin Dor­mann a été jour­nal­iste. Il ne l’est plus mal­gré sa pas­sion pour son méti­er. Venant de la gauche mod­érée mais de con­vic­tion, il nous explique pourquoi dans un livre déca­pant, bien écrit, ultra doc­u­men­té (plus de 800 références, qua­si une thèse), four­mil­lant de for­mules bien trou­vées (« la soupe aux sous, va te faire voir chez les Grac­ques, le fes­ti­val de Kahn »), se lisant d’une traite tant la matière est – hélas – riche et bien traitée.

lire plus