Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques
Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

13 mars 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

Avec toutes les statistiques improbables, fausses, manipulées, inventives, publiées sur le nombre de morts avec le Covid (ce qui n’est pas morts du Covid), les hospitalisations ou les malades en réanimation par jour, par heure, par minute, par département, par canton, par rue, par immeuble, par sexe, par tranche d’âge, l’ingénierie sociale devient un chef d’œuvre.

Il en restera for­cé­ment quelque chose dans les con­sciences et dans les com­porte­ments, comme le révèle un sondage por­tant sur l’attitude des améri­cains une fois la crise san­i­taire passée y com­pris après vaccination.

Le vaccin ne fera pas abandonner les mesures d’ingénierie sociale et sanitaire

D’après l’indice Axios/Ipsos Coro­n­avirus Index paru sur la let­tre en ligne améri­caine Axios (favor­able à l’oligarchie aux États-Unis) du 9 mars 2021, voici les atti­tudes que prévoient d’adopter les améri­cains après vac­ci­na­tion donc après avoir acquis une immu­nité d’après la doxa sanitaire.

Main­tien du masque : 81%

Main­tien de la dis­tan­ci­a­tion sociale : 66%

Quelles peu­vent être les enseigne­ments de ce sondage ? D’une part il pour­rait indi­quer une con­fi­ance toute rel­a­tive dans l’efficacité des vac­cins à moyen et long terme.

Surtout il mar­que un début d’habitude de déso­cial­i­sa­tion quo­ti­di­enne. Porter un masque c’est sup­primer le vis­age, c’est fab­ri­quer de l’indifférent, du mécanique ; ne pas touch­er, approcher ses rela­tions, ceux que l’on aime c’est un début d’instauration du monde pure­ment virtuel encour­agé par les GAFAM.

Nul doute que les sou­tiens (et financeurs) du reset, la grande réini­tial­i­sa­tion (annon­cée au Forum de Davos) les Gates, Zucker­berg, Soros ver­ront ce sondage comme une pre­mière étape favor­able à leur pro­jet. Un pro­jet qui n’a rien d’un com­plot caché puisqu’il est claire­ment exprimé et annon­cé urbi et orbi par tous les médias de grand chemin.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.