Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bernard Tapie et La Provence, couple en difficulté, Xavier Niel au coin du bois

4 octobre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bernard Tapie et La Provence, couple en difficulté, Xavier Niel au coin du bois

Bernard Tapie et La Provence, couple en difficulté, Xavier Niel au coin du bois

4 octobre 2020

Bernard Tapie malade et condamné à rembourser quelques centaines de millions d’euros, La Provence en pertes croissantes, Corse Matin itou, devine qui pourrait venir ce soir goûter la bouillabaisse et l’aïoli, un certain Xavier N….

Tapie, à qui gagne perd

Bernard Tapie alias Nanard, repre­neur et dépeceur de sociétés, aven­turi­er, chanteur de charme, comé­di­en, poli­tique, et pro­prié­taire de 89% de La Provence, elle-même action­naire majori­taire de Corse Matin, est sous une dou­ble pres­sion. Médi­cale, car il souf­fre d’un dou­ble can­cer con­tre lequel il lutte courageuse­ment. Judi­ci­aire, car il a jusqu’ici échap­pé à rem­bours­er quelques cen­taines de mil­lions d’euros, fraud­uleuse­ment gag­nés dit la justice.

Pour l’actif devenu pas­sif il y a l’affaire Adidas/Crédit Lyon­nais datant de… 1993. Nanard s’estime alors lésé par la banque lors de la vente d’Adidas ; en 2006 (13 ans plus tard), il obtient 400M€ de dom­mages et intérêts lors du juge­ment d’un tri­bunal arbi­tral. Pata­tras, l’instruction de la cour d’appel démon­tre qu’il était con­tre, vrai­ment tout con­tre, deux des arbi­tres. Le juge­ment est cassé et en mars 2019 il est con­damné à rem­bours­er la mod­ique somme de 438M€ pour « escro­querie et détourne­ments de fonds publics ». L’actif est devenu un pas­sif. Un an et demi plus tard, recours à la Cas­sa­tion aidant, il n’a tou­jours pas rem­boursé un centime.

Un peu d’actifs quand même

Il ne nous appar­tient pas d’évaluer les act­ifs mobiliers ou immo­biliers de Bernard Tapie. Mais sa par­tic­i­pa­tion de 89% dans La Provence est un act­if, un act­if réel mais en difficulté.

Après des pertes proches de 3M€ en 2019, la barre des 4M€ dans le rouge pour­rait être dépassée en 2020. Le PDG Jean-Christophe Ser­fati envis­age une « ratio­nal­i­sa­tion des charges de per­son­nel », autrement dit des licen­ciements, négo­ciés si possible.

Voir aus­si : notre dossier sur l’histoire de La Provence

Un mal­heur n’arrive jamais seul, Corse Matin qui se por­tait comme un charme il y a encore peu de temps, accusera aus­si une perte avoisi­nant les 4M€ en 2020. Résul­tat des cours­es, après trente per­son­nes en moins en 2020, une nou­velle fournée de départs à l’horizon. Depuis 2019 La Provence ne pos­sède plus que 51% de la société éditrice, les 49% restants sont dans les mains d’un con­sor­tium de 154 entre­pris­es de l’île, mené par le pro­mo­teur immo­bili­er Antony Per­ri­no. Ce dernier (source Let­tre A) aurait déjà mis la main sur tout ou par­tie des locaux de Corse Matin à Ajac­cio, en con­trepar­tie de son soutien.

Voir aus­si : notre vidéo sur l’offensive sur la PQR

Xavier N.

Qui pour­rait tir­er les mar­rons du feu ? Notre ami Xavier N. Nous ne vous faisons pas lan­guir plus longtemps, oui c’est bien Xavier Niel qui est le mieux placé pour une reprise. En cas de décès de Bernard Tapie comme en cas de guéri­son, la liq­ui­da­tion judi­ci­aire de La Provence est déjà actée pour rem­bours­er une par­tie des 400M€ dus à la col­lec­tiv­ité. Niel (déjà 11% du titre), pro­prié­taire d’une rib­am­belle de titres, pour­rait faire un joli coup avec un empire sud­iste allant de Nice à Mar­seille et au-delà. Beau papa Bernard Arnault implan­té au Parisien, aux Échos, à l’Opinion, un duo famil­ial libéral qui peut appa­raître comme des faiseurs de rois dans la per­spec­tive de 2022 et plus tard.

Voir aus­si : notre info­gra­phie sur Xavier Niel

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés