Accueil | Actualité médiatique et dossiers thématiques

Actualité médiatique et dossiers thématiques

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Deuxième partie

Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régulière­ment rap­pelées chaque fois qu’un tueur ou ter­ror­iste autre que musul­man, une petite minorité à l’échelle du monde, com­par­a­tive­ment aux meurtres de masse en cours, assas­sine quelqu’un. Un seul écrivain mais en cas de por­traits, il sem­ble qu’il y ait plusieurs Camus. Tout est dans la présen­ta­tion. Illus­tra­tion avec Le Monde et Valeurs Actuelles.

L’Obs et les ex-musulmans d’extrême droite

Il est par­fois dif­fi­cile d’être un jour­nal­iste du camp du bien. L’Obs vient d’en faire l’expérience. Quand ce ne sont plus les con­vic­tions qui vous ani­ment mais la foi, enten­dre ce que l’on vous dit est une gageure. Au point d’en arriv­er à déformer les pro­pos que l’on vous tient. Une affaire récente le mon­tre à l’évidence.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Première partie

Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régulière­ment rap­pelées chaque fois qu’un tueur ou ter­ror­iste autre que musul­man, une petite minorité à l’échelle du monde, com­par­a­tive­ment aux meurtres de masse en cours, assas­sine quelqu’un. Un seul écrivain mais en cas de por­traits, il sem­ble qu’il y ait plusieurs Camus. Tout est dans la présen­ta­tion. Illus­tra­tion avec Le Monde et Valeurs Actuelles.

48èmes Assises de l’Union de la presse francophone au Cameroun

Nous repro­duisons (avec son autori­sa­tion) le compte-ren­­du des Assis­es de l’Union de la presse fran­coph­o­ne, tenues du 18 au 21 novem­bre 2019 à Yaoundé, sous la sig­na­ture de Slo­bo­dan Despot et pub­lié dans le numéro 208 de l’excellent Antipresse.

Berliner Zeitung, le retour du passé et de la Stasi

Cer­tains lecteurs ont sans doute vu le remar­quable film La Vie des autres (réal­isé par Flo­ri­an Henck­el von Don­ners­mar­ck), sur les activ­ités quo­ti­di­ennes de la Stasi du temps de la défunte Alle­magne de l’est, la RDA à l’époque. Par­mi les cen­taines de mil­liers d’informateurs, bénév­oles ou rétribués, volon­taires ou for­cés se retrou­ve un infor­tuné pro­prié­taire d’un quo­ti­di­en berli­nois hérité de l’Allemagne côté est.

L’Express rétrécit de plus en plus

172 salariés moins 58 jour­nal­istes déjà par­tis ou ayant signés leur départ, moins encore 13 qui ont signé à la mi-novem­bre 2019, égale, égale ? On ne sait plus car cer­tains par­tants sont encore en place. On le sait d’autant moins que Alain Weill veut encore (source Let­tre A du 26 novem­bre 2019) la peau fraîche­ment tan­née de 49 salariés en trop.

Face au boycott publicitaire lancé suite à l’émission de Zemmour, M6 et Canal+ envisagent une attaque en justice

Face au boycott publicitaire lancé suite à l’émission de Zemmour, M6 et Canal+ envisagent une attaque en justice

La venue d’Eric Zem­mour sur CNews avait déclenché de nom­breuses pul­sions de cen­sure. Au grand dés­espoir des censeurs, cette nou­velle émis­sion a finale­ment per­mis à CNews de dou­bler ses audi­ences. Main­tenant, Canal+ et M6 sem­blent vouloir atta­quer en jus­tice Sleep­ing Giants, prin­ci­pal insti­ga­teur de l’appel au boy­cott.

Radio France en grève

Depuis le lun­di 25 novem­bre, France Inter, France Infos, France Cul­ture, France Musique, Radio Bleue sont en grève avec des pro­grammes plus ou moins allégés suiv­ant les sta­tions, un mou­ve­ment qui dur­era au moins jusqu’au ven­dre­di 29 inclus.

Vincent Bolloré, la main toujours ferme sur son groupe

Vin­cent Bol­loré est à la tête d’un empire. Empire indus­triel, trans­ports, logis­tique, ports, immo­bili­er, bat­ter­ies etc. Empire médi­a­tique via Viven­di qui con­trôle Canal+ et ses fil­iales et dont il est l’actionnaire prin­ci­pal. S’il a cédé la plu­part des prési­dences, il demeure très présent et jamais loin des manettes.

Share This