Un dossier exclusif sur Quotidien de Yann Barthès

Au moment où Claude Chol­let, directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim, est mis en exa­m­en pour injures publiques, à la demande de Ramzi Khi­roun, Yann Barthès est sous les feux de la rampe pour d’autres raisons. Son émis­sion Quo­ti­di­en, déjà analysée par Valeurs Actuelles est l’objet d’un dossier com­plet et argu­men­té rédigé par l’Ojim. Pour le recevoir en exclu­siv­ité, rien de plus sim­ple : rejoignez nos dona­teurs (avec un reçu fis­cal de 66%) et vous recevrez ce dossier brûlant par retour. Pour nous soutenir c’est ici.

Les plus lus

  • Médias Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Pre­mière par­tie

    Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régu…

  • Médias Face au boy­cott pub­lic­i­taire lancé suite à l’émission de Zem­mour, M6 et Canal+ envis­agent une attaque en jus­tice

    La venue d’Eric Zem­mour sur CNews avait déclenché de nom­breuses pul­sions de cen­sure. Au grand dés­espoir des censeurs, ce…

  • Médias L’Obs et les ex-musul­mans d’extrême droite

    Il est par­fois dif­fi­cile d’être un jour­nal­iste du camp du bien. L’Obs vient d’en faire l’expérience. Quand ce ne sont pl…

  • Por­traits Yann Barthès

    PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéa…

  • Por­traits Cather­ine Nay

    PORTRAIT — Cather­ine Nay est dev­enue une spé­cial­iste de la vie poli­tique parisi­enne, notam­ment grâce à sa prox­im­ité avec…

  • Médias Film Les mis­érables : une si belle una­nim­ité médi­a­tique

    Le 20 novem­bre 2019, le film du réal­isa­teur Ladj Ly inti­t­ulé « Les mis­érables » est sor­ti dans les salles de ciné­ma. Rar…

  • Médias Hugo Clé­ment, sur le front des océans mais pas des audi­ences pour son arrivée sur France 2

    France 2 vient de dif­fuser, mar­di 26 novem­bre 2019, le pre­mier reportage (sur qua­tre) de la série “Sur le front des océa…

  • Médias Quand l’instant M fait une liste de mal pen­sants

    Le 11 octo­bre 2019, Sonia Dev­illers invi­tait deux « jour­nal­istes médias » pour son émis­sion l’instant M sur France Inter…

  • Médias Julian Assange en dan­ger de mort, une vidéo exclu­sive

    Ceux qui ont pu assis­ter aux prélim­i­naires du procès de Julian Assange dans le cadre de l’action inten­tée par les autori…

  • Por­traits Rachid M’Bar­ki

    PORTRAIT — Rachid M’Bar­ki, né en févri­er 1969 à Toulouse, d’origine maghrébine, est un jour­nal­iste français de télévi­sio…

Grand remplacement : Le Monde invente une citation de Barrés

Nous avons déjà con­sacré une série d’articles au sujet « Renaud Camus devant les médias ». En com­plé­ment, nous y revenons sous un angle par­ti­c­uli­er, celui de la cita­tion tron­quée. Il fut un temps éloigné, que les plus anciens con­nais­sent, où Le Monde était con­sid­éré comme un « quo­ti­di­en de référence ». Cette époque est déjà loin­taine. Le Monde est devenu un jour­nal mil­i­tant dont les enquêtes ne bril­lent pas tou­jours par la rigueur et la fia­bil­ité. Une récente affaire nous le démon­tre.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Troisième partie

La dif­férence entre des médias tels que Le Monde etc et cer­tains de ceux dits de « droite » ne tient pas qu’aux idées mais aus­si à la qual­ité de l’écriture. Ce n’est pas nou­veau, l’on con­statait déjà cela aux 19e et 20e siè­cle, c’est moins noté aujourd’hui tant une cer­taine gauchi­sa­tion, et la faib­lesse de l’écriture domi­nent.

Quand l’instant M fait une liste de mal pensants

Le 11 octo­bre 2019, Sonia Dev­illers invi­tait deux « jour­nal­istes médias » pour son émis­sion l’instant M sur France Inter. Pour répon­dre à la ques­tion : « Mais com­ment en est-on arrivé là ? » au sujet de la par­tic­i­pa­tion d’Éric Zem­mour à Face à l’info sur CNews, les deux invités sont Isabelle Roberts et Raphaël Gar­ri­gos. Une occa­sion pour le camp du bien de dress­er une liste d’intellectuels déviants.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Deuxième partie

Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régulière­ment rap­pelées chaque fois qu’un tueur ou ter­ror­iste autre que musul­man, une petite minorité à l’échelle du monde, com­par­a­tive­ment aux meurtres de masse en cours, assas­sine quelqu’un. Un seul écrivain mais en cas de por­traits, il sem­ble qu’il y ait plusieurs Camus. Tout est dans la présen­ta­tion. Illus­tra­tion avec Le Monde et Valeurs Actuelles.

L’Obs et les ex-musulmans d’extrême droite

Il est par­fois dif­fi­cile d’être un jour­nal­iste du camp du bien. L’Obs vient d’en faire l’expérience. Quand ce ne sont plus les con­vic­tions qui vous ani­ment mais la foi, enten­dre ce que l’on vous dit est une gageure. Au point d’en arriv­er à déformer les pro­pos que l’on vous tient. Une affaire récente le mon­tre à l’évidence.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Première partie

Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régulière­ment rap­pelées chaque fois qu’un tueur ou ter­ror­iste autre que musul­man, une petite minorité à l’échelle du monde, com­par­a­tive­ment aux meurtres de masse en cours, assas­sine quelqu’un. Un seul écrivain mais en cas de por­traits, il sem­ble qu’il y ait plusieurs Camus. Tout est dans la présen­ta­tion. Illus­tra­tion avec Le Monde et Valeurs Actuelles.

Berliner Zeitung, le retour du passé et de la Stasi

Cer­tains lecteurs ont sans doute vu le remar­quable film La Vie des autres (réal­isé par Flo­ri­an Henck­el von Don­ners­mar­ck), sur les activ­ités quo­ti­di­ennes de la Stasi du temps de la défunte Alle­magne de l’est, la RDA à l’époque. Par­mi les cen­taines de mil­liers d’informateurs, bénév­oles ou rétribués, volon­taires ou for­cés se retrou­ve un infor­tuné pro­prié­taire d’un quo­ti­di­en berli­nois hérité de l’Allemagne côté est.

L’Express rétrécit de plus en plus

172 salariés moins 58 jour­nal­istes déjà par­tis ou ayant signés leur départ, moins encore 13 qui ont signé à la mi-novem­bre 2019, égale, égale ? On ne sait plus car cer­tains par­tants sont encore en place. On le sait d’autant moins que Alain Weill veut encore (source Let­tre A du 26 novem­bre 2019) la peau fraîche­ment tan­née de 49 salariés en trop.

Page 1 sur 386

Qui a dit…

« Les écoles de jour­nal­isme doivent lut­ter con­tre la bien-pen­­sance insup­port­able qui domine trop sou­vent l’information. La presse française est corsetée d’interdits lég­is­lat­ifs qui n’existent pas ailleurs, sur le racisme, l’homophobie, la mémoire, etc. Toutes ces bar­rières doivent sauter. Elles sauteront, comme toutes les autres, avec les groupes de presse étrangers, comme cela s’est passé sur le peo­ple. »

Pour le découvrir, cliquez ici