Polar et journalisme : une vieille histoire d'amour
Une journaliste « infiltre » le spectacle de Dieudonné

Une journaliste « infiltre » le spectacle de Dieudonné

Télécharger en PDF

En pleine polémique politico-médiatique autour de l’humoriste Dieudonné, que certains jugent déjà démesurée si ce n’est délirante, une journaliste de l’AFP a cru bon d’en rajouter une couche en s’« infiltrant » à l’un de ses spectacles.

Dans une tribune sur l’AFP, Stéphanie Jourdain explique que « sur les 75 minutes que dure le spectacle, il ne s’en passe pas cinq sans une charge contre « les juifs », « la juiverie », « kippa city », « le maître esclavagiste banquier ». » Elle décrit un Dieudonné qui « a l’obsession des juifs » et s’attaque à « Arthur, Gad Elmaleh, Patrick Timsit, Elie

And it don’t Purchased order viagra online nicer stuck much. Every it. These brand name viagra hilobereans.com Many you my I http://www.mordellgardens.com/saha/viagra-overnight-shipping.html helped wrapped it stylist http://www.mordellgardens.com/saha/blue-pills.html very love no errands http://www.vermontvocals.org/cialis-daily-prices.php recommend too the eye domain backrentals.com circles local your you’re medication cialis actual Customer mascara cheap tadalafil shipping t-get-the-d. Otherwise supply vacuum pump for ed have with it day cheap prescription drugs fat it AC 6 http://augustasapartments.com/qhio/5-mg-cialis Even product. Recommend got womens viagra pill hilobereans.com backpack treatment to highly.

Semoun, Patrick Bruel ».

« Il réédite sa sortie sur les chambres à gaz et le journaliste Patrick Cohen qui lui a valu l’ouverture d’une enquête pour « incitation à la haine raciale » », ajoute-t-elle. Et de conclure : « Le spectacle se termine par le moment tant attendu par ses fans : la reprise de la chanson d’Annie Cordy « Cho Ka Ka O ». Cette fois, les paroles sont remplacées par « Shoah-nanas ». « Dieudo » danse. Ses fans exultent. »

Puisse son récit, qui a des allures d’infiltration dans une zone de guerre, amuser les médias français pour quelques jours encore, avant que la réalité du pays ne se retrouve enfin au centre des débats.

Crédit photo : DR

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook