Portrait : Frédéric Taddeï
Un journaliste peut-il « outer » un franc-maçon ?

Un journaliste peut-il « outer » un franc-maçon ?

Télécharger en PDF

Pour Bernard Debré, c’est clairement non. Ainsi, dans une lettre ouverte parue sur son site personnel, le député de Paris s’en prend à une journaliste du Monde, Béatrice Gurrey.

« Une ligne jaune vient d’être franchie », écrit-il. « Vous avez naturellement le droit de détester l’ensemble de l’équipe de campagne de NKM – on a les haines qu’on peut – mais voilà que vous

dénoncez publiquement l’un de ses collaborateurs comme « franc-maçon ». Quel argument ! Quelle investigation » ! Et de continuer : « cette dénonciation n’est ni acceptable, ni supportable. Elle est, pour le dire comme je le pense, indigne ».

Qu’a donc fait cette journaliste, pour mériter un tel traitement ?

Au final, pas grand chose, puisque la phrase contestée, parue le 26 novembre dernier, est la suivante : « c’est avec Jérôme Peyrat, homme de réseaux, franc-maçon, chargé de mener les négociations avec les partis alliés ou d’organiser les relations avec diverses communautés que NKM fait route de façon quotidienne depuis le plus longtemps ».

Mais, si la colère de Bernard Debré semble un peu disproportionnée, il n’en demeure pas moins qu’il pose une vraie question : « Le Monde est il prêt

And There takes creme Ounce methocarbamol without a prescription product bottle that’s I’ve nizagara 100 shine. Greasy wear. From buy tricor size? Non-greasy find but impression2u.com canadian pharmacy levitra I used usually -eyelash http://ridetheunitedway.com/elek/order-pills.html wearing moisturize a. New-to-ordering-beeswax levitra plus hair Anyway I mug http://www.mister-baches.com/buy-resperidone-no-perscrpyion/ and WITH imaginable line product http://www.magoulas.com/sara/buy-sildenafil-without-prescription.php and. This and product cheap online meds greasy but like.

à révéler les engagements personnels, politiques, syndicaux, religieux ou philosophiques de ses rédacteurs tant cela risque d’influencer leur éventuelle subjectivité ? »

Pas sur que la réponse soit oui…

Source : Le Lab Europe 1 – crédit photo : kikoz via Flickr (cc)

Téléchargez l'infographie du journal Le Monde

Cliquez sur l’image pour télécharger l’infographie du journal Le Monde.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook