TF1, le pape et Claire Chazal

TF1, le pape et Claire Chazal

Télécharger en PDF

Dans notre rubrique « médias réseaux » du 24 septembre nous vous faisions part (journal de TF1 de 13h du 23/09 de Claire Chazal) d’une déformation des propos de Benoît XVI sur le mariage homosexuel. Un de nos adhérents a écrit à TF1 le soir même à 21h à TF1 pour demander des explications. Voici la réponse :

TF1, le pape et Claire Chazal

Cliquez pour agrandir

Notre adhérent a cliqué sur le lien pour obtenir

Page web introuvable - TF1

Cliquez pour agrandir

Première remarque : l’adresse html de TF1 était mal saisie. En la rectifiant nous obtenions le texte suivant :

Les propos de Claire Chazal étaient précis et ne galvaudaient pas les phrases de Benoît XVI . Vendredi, à Castel Gandolfo devant les évêques français, le pape a défendu,comme l’a dit Claire, la famille traditionnelle basée sur le mariage d’un homme et d’une femme, en encourageant les évêques présents, à lutter pour sa protection , un combat « qui n’est pas rétrograde » a-t-il ajouté… Il faut bien reconnaître que le texte écrit, qui a été diffusé dans le journal n’est pas d’une exactitude exemplaire…même si celui-ci ne déformait pas la position de Benoît XVI. Le pape s’est adressé à une trentaine d’évêques de l’ouest de la France, sans citer nommément le mariage homosexuel mais en se référant clairement au projet de loi sur cette union et au débat qu’il suscite dans notre pays….

Analyse : il faut relire au moins deux fois attentivement cette réponse pour la comprendre tant elle est alambiquée.

TF1 reconnaît bien que : « le texte écrit, qui a été diffusé dans le journal n’est pas d’une exactitude exemplaire… ». Traduction : le texte diffusé était tout simplement faux. Pourquoi ne pas le reconnaître ? Et surtout pourquoi ne pas corriger ensuite ? A suivre.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook