Témoignage chrétien y croit encore !

TC

Témoignage chrétien y croit encore !

Télécharger en PDF

« Nous faisons avec vous le pari de la résurrection », écrit ce jeudi la rédaction de Témoignage chrétien, « à un tournant ». Comme évoqué par Xavier Ternisien dans Le Monde le 30 août dernier, « l’hebdomadaire tel que vous le connaissez va s’arrêter. Son dernier numéro célébrera l’anniversaire de Vatican II. Un mensuel verra le jour au début de l’année prochaine, pour la fête de l’Épiphanie. Le site internet va se renouveler » annonce-t-elle. TC gardera son nom mais promet des « surprises »

En attendant, les signataires du texte évoquent « trois mois au désert », « trois mois de retraite », « trois mois de gestation » (attention aux nausées !) pour « naître de nouveau » grâce à « quelques professionnels de la presse et de l’édition » bénévoles car « il y a des raisons d’espérer ».

En juillet dernier, Témoignage chrétien comptait 6 900 abonnés payants, un chiffre en légère hausse (+300) sur un an. Mais son lectorat est âgé (rien que les lecteurs web affichent en moyenne 56 ans au compteur !) et l’hebdomadaire perd beaucoup d’argent (273 000 euros en 2010, 128 000 euros en 2011 grâce à 150 000 euros de dons des lecteurs…).

Surtout, certains actionnaires semblent se lasser et n’ont plus envie de mettre la main à la poche. « Cela fait vingt ans que ce journal perd de l’argent. J’ai fait un don à Témoignage chrétien une fois, j’ai fait ce qu’il fallait, c’est tout », lâchait cet été dans Le Monde Jacques Maillot, chantre du catholicisme de gauche.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook