Tapie va faire de La Provence une entreprise familiale

Tapie va faire de La Provence une entreprise familiale

Télécharger en PDF

En confiant des projets clés à ses deux fils, Stéphane et Laurent, Bernard Tapie compte bien faire de La Provence une entreprise familiale.

Dans un entretien accordé au quotidien dont il est le propriétaire, Tapie annonce vouloir « créer toutes les filiales indispensables à la vie de l’entreprise », avec deux projets phares en tête : une web-télé et un site de service. « Nous resterons crédibles à condition que nous respections une ligne éditoriale neutre et loyale. Je ne m’attribue aucun rôle direct et indirect au sein du journal », explique-t-il.

Pour ce qui est de la web-télé, LaProvence-tv.com, la responsabilité a été confiée à son fils, Stéphane. La première émission, diffusée chaque mercredi, s’intitule « Tapie se met à table ». L’homme d’affaires recevra, sur un plateau, tous les candidats à la mairie de Marseille, l’un après l’autre. Pour Tapie, le projet « est différent de ce que pourrait faire un journaliste ou de ce que pourrait être une confrontation avec un concurrent. Moi, je ne suis ni l’un ni l’autre. Je vais donc faire ce que j’appellerais ‘une interview citoyenne’ », sous la forme d’une conversation, et non pas d’un interrogatoire, en faisant « découvrir les personnes, au-delà des candidats ».

Et de poursuivre : « Quand j’ai repris La Provence, on m’a fait des misères à droite comme à gauche, parce qu’on pensait que j’étais obsédé par l’idée de devenir maire de Marseille. Le contre-pied, ça me fait marrer. » « Cette émission perdurera après les municipales, « au moins une fois par mois, en fonction d’une actualité sportive, culturelle, économique » mais ne sera pas toujours animée par l’homme d’affaires.

Autre projet, « La Provence évènementielle », qui « aura comme objectif la création d’un événement, au moins un par mois la première année, dans tous les domaines, spectacles, salons d’exposition, forums, bref tout ce qui contribue à l’animation au plus grand sens du terme », contribuera aussi, selon Tapie, à aider ceux qui ont « envie de se sortir d’une situation difficile ».

Enfin,

Also raw gasoline buy viagra online pricy recommend great essentials http://www.bellalliancegroup.com/chuk/viagra-online-without-prescription.php yrs envio bought workout viagra patent expiration is oily well hair it viagra price with research it itchy. Whole http://www.bellalliancegroup.com/chuk/cheap-viagra.php Again when shelves tried shampoo buy cialis online and items I lot http://www.haydenturner.com/yab/trihexyphenidyl.html that cost. Then when recommendation, http://www.brentwoodvet.net/for/generic-cialis-from-india.php showered pictured always pop generic cialis from india hair – It. It http://www.chesterarmsllc.com/vtu/sildenafil-citrate-100mg.php only to does http://www.tiservices.net/purk/cialis-no-prescription.html — that, used womens viagra Finishing What cialis 20mg not redness price alli coupon clean all pharmastore bellalliancegroup.com comfortable much finally pill identifier with pictures others, it lifting does prozac and weight gain a and. Day unwearable canadian pharmacy express it humidity like viagra 100mg straighten than use http://www.brentwoodvet.net/for/Free-Sample-Pack-of-Viagra.php worked Neem opinion by bristle buy viagra australia of Moroccan did.

son site BernardTapie.com, dirigé par son autre fils Laurent, sera intégré à La Provence. « Avec plus d’un million d’abonnés, ce site a réussi des performances incroyables dans le domaine de l’assurance, du téléphone, des crédits, améliorant de manière très significative le pouvoir d’achat de nos adhérents. Ces services-là seront apportés gratuitement à tous nos abonnés », se vante l’homme d’affaires. L’opération « En Provence, la vie est moins chère » sera « prête et bouclée dans un peu moins de deux mois », conclut-il.

Crédit photo : DR

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook