Fabrice Arfi : investigator
Sondage : Les médias français perçus comme étant de gauche

Sondage : Les médias français perçus comme étant de gauche

Télécharger en PDF

Réalisé par Yougov, un sondage révèle que les médias britanniques auraient un penchant à droite alors qu’en France, la gauche dominerait au sein des lignes éditoriales.

Dans cette étude publiée fin janvier 2016, 26 % des Britanniques interrogés estiment que les journaux, la télévision et la radio, qui font figure de médias traditionnels, sont « trop à droite ». Il s’agit ici du taux le plus élevé parmi les pays européens étudiés. En Finlande, par exemple, seuls 23 % des sondés partagent cet opinion concernant la « droitisation » de leurs médias, et en France ils ne sont que 19 %.

Pour revenir sur la presse britannique, celle-ci est jugée particulièrement partiale dans le domaine économique où sa tendance serait clairement libérale. En revanche, en France, en Allemagne, en Suède et en Norvège, les citoyens voient leurs médias plutôt de l’autre côté de l’échiquier, particulièrement sur les questions de criminalité et d’immigration.

Rien d’étonnant en ce qui concerne l’Allemagne, où les viols de masse commis par des clandestins ont été passés sous silence pendant quelques jours après les faits et où le sujet des réfugiés est moralement interdit. Rien d’étonnant non plus en ce qui concerne la France, où les prénoms des délinquants sont sans cesse modifiés pour éviter la « stigmatisation », et où tout lien entre terrorisme et immigration, pourtant avéré, reste fortement tabou.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer ! Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication.
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait.
En donnant 200 euros vous financez un dossier.
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.
Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook