RTL reste la radio la plus écoutée de France

RTL reste la radio la plus écoutée de France

RTL reste la radio la plus écoutée de France

Télécharger en PDF

Selon le dernier sondage de l’institut Médiamétrie pour les mois de novembre-décembre 2012 publié ce mardi 15 janvier, RTL conserve son titre de radio la plus écoutée de France.

La station de la rue Bayard devance, avec 12,5 % de part d’audience cumulée de moyenne par jour, NRJ (11,8 %), France Inter (10,8 %) et Europe 1 (9,1 %). Les deux premières radios du classement sont en progression par rapport à novembre-décembre 2011 (11,8 % pour RTL et 11,4 % pour NRJ).

« Nous sommes très satisfaits, car nous avons la plus forte progression d’audience sur un an de ce sondage, toutes radios confondues. RTL conforte sa place et reste leader, et de loin. C’est la confirmation du succès de notre nouvelle grille de rentrée », a déclaré à l’AFP le PDG de RTL, Christopher Baldelli. De son côté, la radio NRJ, par la voix de Maryam Salehi, s’est dite satisfaite d’avoir gagné « plus de 200 000 auditeurs. Tous nos indicateurs sont en progression sur cette vague par rapport à l’année dernière. Le morning enregistre une progression spectaculaire, avec près de 300 000 auditeurs quotidiens gagnés en un an. »

Si Europe 1 enregistre un recul de 0,3 % sur un an, son patron Denis Olivennes a pu mettre en avant le succès de la matinale (qui réunit chaque matin 14 649 000 auditeurs à 8h) : « On continue de rajeunir, on continue de fidéliser et on cartonne sur la matinale. On est satisfaits de notre performance sur notre enjeu essentiel. »

Record historique chez RMC et France Bleu avec 8 % et 7,6 % (pour une 7ème et 8ème position au classement). « Ce n’est pas terminé. Il y a des auditeurs qui vont découvrir RMC et se fidéliser », a affirmé Philippe Lanoux, directeur de RMC, quand celui de France Bleu, Philippe Chaffanjon, estime que « c’est une confirmation de ce que l’on ressent en région. Les gens ont besoin d’info de proximité, de service et d’un vrai lien. On est une radio concernante (sic), on parle aux gens de ce qui les intéresse, de leur vie quotidienne ».

Durant ces deux mois de novembre-décembre, près de 43,339 millions de français ont été à l’écoute des radios chaque jour en moyenne.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook