Portrait : Jean-Jacques Bourdin, le pape cévenol de la « talk-radio »
Rossia Segodnia : une jeune journaliste nommée rédactrice en chef

Rossia Segodnia : une jeune journaliste nommée rédactrice en chef

Télécharger en PDF

C’est une jeune journaliste, Margarita Simonian, 33 ans, qui vient d’être nommée à la tête de la rédaction de Rossia Segodnia, la nouvelle agence de presse publique russe.

Son directeur, Dmitri Kisselev, a justifié son choix par la « réputation de brillante journaliste » ainsi que les « compétences de gestion moderne » de celle-ci. Mme Simonian, également rédactrice en chef de RT (auparavant Russia Today) et connue pour sa défense sans réserve de la chaîne, y conservera son poste en plus de cette nouvelle nomination.

La nouvelle agence Rossia Segodnia doit englober la principale agence de presse publique russe, Ria Novosti, et la radio internationale Golos Rossii (La Voix de la Russie). Elle émet en 31 langues. Et les médias français de s’interroger sur l’indépendance de celle-ci, tout en pointant « sa couverture parfois biaisée de certains événements ».

Quant à l’indépendance de l’audiovisuel public français et de la presse subventionnée, et sa manière de couvrir l’actualité, nul questionnement de nos journalistes qui ont décidément pris l’habitude de réserver leur leçon de morale aux autres. Les affaires Méric, Merah et Dekhar auraient pourtant pu être à l’origine d’une belle réflexion sur les dérives d’un journalisme qui semble parfois n’être plus qu’un simple faire-valoir de la pensée dominante.

Crédit photo : DR

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook