Portrait : Éric Fottorino
PPDA fait ses débuts sur Radio Classique

PPDA fait ses débuts sur Radio Classique

Télécharger en PDF

Radio Classique tient son rendez-vous info du soir. Comme annoncé en novembre 2013, Patrick Poivre d’Arvor va rejoindre la station pour animer, entre 19h et 20h, une émission consacrée à l’information.

« Cela me plaît de créer à partir d’une page vierge. Tout au long de ma carrière j’ai créé des rendez-vous, le JT sur France 2, la tranche 19 heures-20 heures aux débuts de Canal+, le JT de TF1 juste après sa privatisation et le lancement de la chaîne d’info LCI », a déclaré PPDA. Et d’ajouter : « Entre 19 heures et 20 heures, beaucoup de nos auditeurs sont en voiture sur le chemin du retour. À cette heure-ci, ils avaient l’habitude d’avoir de la musique sur Radio Classique. Nous allons désormais leur offrir une tranche dans laquelle on traitera de l’information du jour mais loin du fracas des chaînes d’information. »

L’émission débutera avec un invité politique, une rubrique web (où, malgré les déclarations de PPDA, le sacro-saint « buzz » sera à l’honneur…), suivie d’une revue de presse internationale et d’une chronique économique en partenariat avec Les Échos. Viendra ensuite un débat entre chroniqueurs. Le lundi, Jean-Sébastien Ferjou (Atlantico) débattra avec François Kalfon du PS. Le mardi, Ghislaine Ottenheimer sera face à Juliette Méadel, l’ex-directrice de Terra Nova. Le mercredi Pierre Haski (Rue89) et Cécile Cornudet, grand reporter aux Échos, s’opposeront avant de laisser la place, le jeudi, à Eric Leser (Slate) et Michel Godet, le spécialiste de la prospective.

L’émission, qui a débuté ce lundi 6 novembre, devra mener une lutte féroce avec les tranches info de RTL, Europe 1 et France Inter.

Crédit photo : Okki via Wikimedia (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook