La liberté d’expression : état des lieux tronqué dans Le Canard enchaîné
Pologne : nouveau bobard calculette pour l'AFP

Pologne : nouveau bobard calculette pour l’AFP

Télécharger en PDF

Samedi 7 mai était organisée, à Varsovie (Pologne), une manifestation contre le PiS, parti conservateur et eurosceptique au pouvoir, afin de « préserver la place de la Pologne en Europe ».

À l’appel du Comité de défense de la démocratie (KOD), des partis PO et PSL (qui formaient l’ancienne coalition de gouvernement jusqu’en 2015) et du nouveau parti libéral Nowoczesna, « plus de 240 000 personnes » ont manifesté, a expliqué la mairie, reprise aussitôt par l’AFP et tous les grands médias. Sauf que la mairie, aux mains du PO, soutenait la manifestation et son verdict était donc à prendre avec toutes les pincettes nécessaires, ce qui n’a pas été le cas.

De son côté, la police parle de 45 000 manifestants. Un chiffre « qui semble assez réaliste quand on regarde les images du remplissage de la place et qu’on compare à d’autres manifestations dans le passé sur cette même place », nous dit Olivier Bault sur Nouvelles de France. Mais ce n’est pas tout.

Deux caméras étaient en effet placées, l’une avenue Ujazdowskie, l’autre place Charles de Gaulle, afin d’évaluer la mobilisation réelle. Ainsi, à partir de ces deux sources, deux journalistes de la télévision publique ont décompté, manuellement et en direct, le passage des manifestants. Bilan : 45 000 personnes…

Un chiffre qui non seulement est le même que celui de la police, mais qui est surtout à mille lieues des estimations délirantes de la mairie, reprises servilement par la presse européenne. Selon les revendications de la manifestation dont il est question, les médias aligneront toujours leurs « estimations » en fonction de leur accointance idéologique.

En février dernier, l’AFP (toujours) s’illustrait par un joli bobard calculette au sujet de la Manif pour Tous Italia en revoyant (très) à la baisse le bilan de la mobilisation pourtant d’une ampleur manifestement nettement supérieure à la manifestation anti-PiS polonaise…

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook