Point Godwin : La théière « nazie » de Cluver City

Point Godwin : La théière « nazie » de Cluver City

Point Godwin : La théière « nazie » de Cluver City

Télécharger en PDF

Aux États-Unis, une simple théière est parvenue à faire un petit scandale. Retour sur un point Godwin fort de café.

Propagande nazie à Los Angeles ? Non, une simple théière dans laquelle certains esprits un brin paranoïaque ont vu… le portrait d’Adolph Hitler ! Si l’objet en lui-même ne souffre, a priori, d’aucune ressemblance avec le dictateur, c’est sa présentation sur l’affiche publicitaire qui a posé problème.

Avec beaucoup d’imagination , on peut en effet voir que l’anse de la théière a quelque chose de la coupe de cheveux d’Hitler, que la poignée pourrait s’apparenter à sa moustache, que l’ombre qu’elle projette ressemble à une cravate et que le bec verseur a des allures de bras levé ! Mais ne fallait-il avoir l’esprit un brin perturbé pour remarquer cette similitude subliminale et s’en scandaliser ?

Quelques photos de l’affiche auront suffi à faire de cet objet, vendu par le magasin JC Penney, la théière la plus sombre de l’histoire. Sur Twitter, le buzz a poussé la société à retirer son affiche, placardée à Cluver City près de Los Angeles, et à multiplier les excuses – après cependant l’avoir défendu. Le maire de la ville a même poussé le bouchon jusqu’à se dire « offensé en tant que juif » et « remonté en tant qu’élu ». Offensé et remonté pour une théière !

Résultat paradoxal : des enchères qui grimpent sur Ebay et une théière en rupture de stock au magasin JC Penney… Ou l’inefficacité prouvée de la distribution abusive de points Godwin…

Lire notre dossier sur le Point Godwin

Crédit photo : DR

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook