Dossier : tout savoir sur la formation des journalistes
Plan social à Centre France La Montagne

Plan social à Centre France La Montagne

Télécharger en PDF

318 postes vont être supprimés au sein du groupe Centre France La Montagne, a annoncé la direction aux comités d’entreprise le 5 novembre.

Pour Michel Habouzit, le directeur général du groupe Centre France La Montagne, le « déclin inéluctable car structurel » des ventes papier (-2 % par an) contraint son groupe à licencier et à entamer une « mutation du modèle économique ». Ce dernier ajoute que « sans transformation rapide de son modèle, le groupe Centre France La Montagne risquerait d’être confronté, dès 2016, à une grave situation financière avec un résultat courant négatif de 13 millions d’euros ».

318 emplois seront ainsi supprimés et le groupe va se séparer de ses « activités déficitaires ne relevant pas de son cœur de métier » dont la télévision de Clermont, iC1. Les secteurs concernés seront la prépresse, l’imprimerie d’Orléans, la publicité, les rédactions, les ventes, le marketing et l’administration.

« L’ensemble de ces mesures doit permettre d’atteindre une économie annuelle de fonctionnement de 16 millions d’euros », a ajouté Michel Habouzit qui compte, grâce à cette économie, créer de nouveaux secteurs (dont « des plates-formes numériques multi-supports développant des offres locales d’informations et de services ») et de nouveaux emplois (une soixantaine).

Le plan social, qui débutera le 14 novembre, a provoqué des grèves dans plusieurs titres du groupe. Centre France La Montagne, qui couvre le grand Centre et dénombre 15 titres de presse dont 7 quotidiens, représente actuellement 303 millions d’euros de chiffre d’affaire.

Crédit photo : montage Ojim (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook