Médias alternatifs, le retour de la Russie

Prorussiatv

Médias alternatifs, le retour de la Russie

Télécharger en PDF

Vous connaissez sans doute BBC World et Al Jazeera (la chaine qatarie maintenant en anglais et en arabe) et CNN la chaine internationale américaine. Mais avez-vous entendu parler de Russia Today (RT) ? ou de ProRussiaTV ?

Ces nouveaux venus sont en train de transformer le monde de la télévision. RT financé directement par le Kremlin et qui émet uniquement en anglais est maintenant la troisième chaine la plus regardée en Angleterre derrière la BBC et Sky. Plus de deux millions de foyers britanniques la regardent régulièrement.

Plus impressionnant encore est le succès de la chaîne ProRussiaTV qui émet en français depuis peu. En plus de sujets ponctuels ProRussia propose un rendez-vous hebdomadaire d’information sur les actualités françaises, russes et internationales. ProRussia est le résultat d’une collaboration entre RT, l’agence russe Itar Tass, l’agence française A2presse et VDLR (Voix de la Russie). Et les résultats sont surprenants : en moins de huit mois d’existence, quatre cent mille visiteurs par semaine (avec un pic à presque un million de visiteurs uniques sur un jour en mars) et un million et demi de vidéos vues par semaine.

Au-delà des chiffres c’est la tendance qu’il faut interpréter. Les téléspectateurs sont lassés d’avoir les mêmes informations sur les chaînes officielles publiques ou privées. L’uniformité idéologique (voir notre sondage sur le sujet), le sentiment de caste dans laquelle certains journalistes semblent s’enfermer, l’auto-censure lassent et ouvrent de nouvelles perspectives pour les médias alternatifs. Un mouvement à suivre avec attention.

Source NewStatesman

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook