L’Ojim au régime d’été

Durant une partie de l’été, l’Ojim vous propose une réédition de ses meilleurs articles d’analyse des médias et de décryptage de l’actualité médiatique.

L’Ojim au régime d’été

L’Ojim au régime d’été

Télécharger en PDF

Durant une partie de l’été, l’Ojim vous propose une réédition de ses meilleurs articles d’analyse des médias et de décryptage de l’actualité médiatique.

Les derniers mois ont bien sûr été marqués par l’élection d’Emmanuel Macron soutenu de plus en plus ouvertement par la quasi-unanimité de la grande presse, des radios et des télévisions, à mesure que la date de l’élection s’approchait, au point de choquer les journalistes américains qui suivaient la campagne… Mais c’est aussi la crise migratoire et la manière dont certains médias présentent les faits, non plus pour informer mais pour éduquer le peuple à accueillir des centaines de milliers d’immigrés clandestins, pour la plupart africains, dont on ne sait que faire une fois qu’ils sont sur le territoire. C’est également l’attentat commis à Notre-Dame par le « journaliste » Farid Ikken ou l’affaire Medhi Meklat, du nom de ce journaliste du Bondy Blog qui a tweeté impunément durant des mois des messages à caractère homophobe et antisémite au su d’une grande partie de la gauche morale… C’est également l’élection de Donald Trump au cours de laquelle la plupart des médias, là encore, ont pris la même position… Attaqués de toute part, discrédités tant leur parti-pris est devenu évident, les médias mainstream sont passés à l’offensive avec, notamment, le Decodex, auquel l’Ojim a consacré plusieurs articles.

La nouveauté de ces derniers mois, ce sont les portraits vidéo que l’Ojim, grâce à vos dons, a désormais la possibilité de monter. Jean-Michel Aphatie et Franz-Olivier Giesbert sont déjà passés sous les fourches caudines, en attendant les autres…

L’Ojim vous donne rendez-vous à la rentrée avec une nouvelle version du site à laquelle nous travaillons depuis de longs mois. N’oubliez pas que l’Ojim est un site entièrement indépendant qui ne vit que grâce à vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous est utile.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook