L’indignation à deux vitesses de Pierre Bergé

L’indignation à deux vitesses de Pierre Bergé

L’indignation à deux vitesses de Pierre Bergé

Télécharger en PDF

Le collectif « La Manif pour tous », militant contre le mariage homosexuel, s’est payé ce jeudi une pleine page de publicité dans Le Monde (page 11, 138 000 euros) pour faire passer son message. Pierre Bergé, l’un des actionnaires du journal et président du Conseil de surveillance, s’est dit « scandalisé » par cette publication.

Sur son compte Twitter, il se déclare : « profondément scandalisé que le journal #LeMonde ait publié une publicité pour #lamanifpourtous contraire aux valeurs de ce journal. » Aussi, l’homme d’affaire a confié avoir « demandé des explications à Louis Dreyfus (direction de la publication, ndlr). A suivre. » Plus loin, il estime encore que « cette pub dans #LeMonde est tout simplement une honte et ceux qui l’ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal. À suivre. »

On comprend à la lecture des – brefs mais clairs – « à suivre » que ce dernier compte bien donner suite à cette « affaire » qui le scandalise tant. Pourtant, il y a quelques semaines, un encart défendant cette fois le mariage pour tous avait été publié dans Le Monde sans que cela ne suscite de remous… La liberté d’expression ne fonctionne visiblement que dans un sens.

En 2011, Pierre Bergé avait déjà protesté contre son journal en envoyant un mail au patron de l’époque, Érik Izraelewicz, aujourd’hui décédé : « Je tiens à vous faire part de mon profond désaccord avec le traitement réservé à Mitterrand dans le Monde. Cet article immonde, à charge, digne d’un brûlot d’extrême droite est une honte qui n’aurait jamais dû être publié. Il rappelle le temps de Plenel/Gattegno et de la « Chambre du président ». Je le prends en outre comme un acte anti Bergé pour marquer l’indépendance du journal vis à vis d’un actionnaire. »

Il poursuivait : « Je regrette de m’être embarqué dans cette aventure. Payer sans avoir de pouvoirs est une drôle de formule à laquelle j’aurais du réfléchir ! Je considère que contrairement à ce que j’ai VOULU et à ce qu’ils prétendent, les journalistes du Monde ne sont pas libres mais prisonniers de leurs idéologies, de leurs règlements de compte, et de leur mauvaise foi. Tout cela est très grave. »

Enfin, pour rester dans le thème des choses « scandaleuses », il est bon de rappeler que ce même Pierre Bergé, multimillionnaire et militant gay, déclarait le 16 décembre 2012 sur le site du Figaro à propos de la GPA et de la PMA : « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? »

Scandaleux ?

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook