Les Bobards d’Or : le 19 mars à Paris

Les Bobards d’Or : le 19 mars à Paris

Télécharger en PDF

Entre le « tueur blond aux yeux bleus » Mohamed Merah, le criminel tchétchène Souleyman rebaptisé Vladimir par Le Monde ou les chiffres tronqués des manifestations pro et anti mariage gay, le moins que l’on puisse dire, c’est que la cérémonie des Bobards d’or, a cette année encore, du pain sur la planche…

Le but de cette cérémonie parodique, organisée par la fondation Polémia que dirige Jean-Yves Le Gallou, est en effet de distinguer les journalistes qui pour défendre le politiquement correct n’hésitent pas à mentir délibérément pour désinformer leur public. Photos mal légendées, citations tronquées, chiffres arrangées… l’imagination de nos journalistes en matière de falsification n’a malheureusement pas de limites.

Depuis le 5 mars, le public vote sur le site des Bobards d’or pour son bobard préféré et ce sont les six ayant obtenus le plus de voix qui seront en lice pour remporter le prix le soir du 19 mars.

L’année dernière, les Bobards d’or avaient notamment récompensé Rémy Pflimlin (président de France Télévisions) pour sa défense d’une fiction retraçant l’histoire de Toussaint Louverture dont le but était de « tordre le cou à la vérité historique au nom de la vraisemblance idéologique » (sic !) Le Parisien avait également été distingué pour avoir illustré une manifestation anti-Poutine, en Une du journal, avec une photo d’une manifestation… pro-Poutine.

Cette belle initiative de la fondation Polémia, en dehors de son aspect festif et bon enfant, permet au public de garder les yeux ouverts.

4ème édition des Bobards d’Or, mardi 19 mars 2013 à 20h00 salle Athènes-Services, 8 rue d’Athènes, 75009 Paris. La cérémonie sera diffusée en direct sur Internet sur Novopress, Fdesouche, Nouvelles de France et le site des Bobards d’or bien entendu www.bobards-dor.fr

Pour vous inscrire, c’est ici : contact@bobards-dor.fr

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook