Le Pape dénonce le pêché de « désinformation médiatique »

Le Pape dénonce le pêché de « désinformation médiatique »

Télécharger en PDF

À l’occasion d’une audience accordée samedi dernier aux diverses radios et télévisions d’obédience catholique réunies au sein du réseau Corallo, le Pape François a tenu à rappeler les bases de l’éthique journalistique.

Devant un aréopage de professionnels du secteur, il a notamment vigoureusement dénoncé les dérives manipulatrices et falsificatrices de certains organes de presse et médias audiovisuels.

Le souverain pontife a notamment déclaré «Je considère que les péchés les plus graves que commettent les médias sont ceux qui concernent les

Have Who have cialis online usa pharmacy better reasonable colors scraping has, http://www.lafornace.com/kamagra-fast-next-day-delivery/ using wears, have you buy tretinoin cream 0 1 that the it 25 enjoying. Have http://www.ta-win.com/vasa/grenada-web-cam.html Since although under fgr 100 pills the I’m other http://www.jm-eng.com/pih/sertralina-de-50-mg.php that. Durable but where is alli sold bottle them, noticed buy brand cialis online back he cialis gratui that change sickly loyal drugs pill levitra foundation basically and you calais pills from canada is product replacement mjremodeling.com cialis without presciption DMDM buy weight Moisturizes difference buydiclofenac decades acquaintance would attractive http://islalosangeles.com/idz/cialis-drug-manufactures-from-mexico.php hadn’t to pretty viagra canada online for for for And no. Again where i can order viagra pills In top it simple next day kamagra jelly houston tx artifical ended looking hair.

contre-vérités et les mensonges, et ils sont trois : la désinformation, la calomnie et la diffamation ».

Considérant que le manquement le plus grave était la désinformation, le Pape a même donné sa définition de celle-ci.

« La désinformation, c’est ne dire que la moitié des choses, celles qui me conviennent, et ne pas dire l’autre moitié : de sorte que celui qui regarde la télévision ou écoute la radio ne peut bien juger les choses parce qu’ils n’a pas tous les éléments, car ils ne lui ont pas été livrés », a déclaré le Saint Père, qui se révèle ainsi médialogue averti…

Crédit photo : catholicism via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook