Le Monde : Pierre Bergé a été entendu

Le Monde : Pierre Bergé a été entendu

Le Monde : Pierre Bergé a été entendu

Télécharger en PDF

Pierre Bergé, l’un des actionnaires du journal Le Monde, avait, la semaine dernière poussé un coup de gueule suite à la publication d’une publicité de la « Manif pour tous » dans le quotidien du soir. Il a, semble-t-il, été entendu ce mardi.

Alors que Le Monde était resté plutôt neutre jusqu’à présent dans le débat sur le « mariage pour tous », le journal publie ce mardi en Une un éditorial très favorable au projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe. Ce dernier s’en prend assez rudement aux opposants et manifestants, les accusant de radicalisation et de ne pas respecter le débat démocratique. « A leurs yeux, à l’évidence, le vote du Parlement ne pèse rien contre la ‘rue’, et les élus du peuple ne sont pas, ou plus, les représentants légitimes du peuple » ne croit pas si bien dire l’éditorial, non signé.

Il juge que cette « crispation » est « révélatrice de leur conception de la société française ». « Peu ou prou inspirée de la doctrine de l’Eglise, cette droite conservatrice, et bien souvent réactionnaire, fait de sa conception du mariage et de la famille le dernier rempart de ‘l’ordre naturel’ de la société contre les dérèglements de l’individualisme contemporain, dont l’homosexualité reste l’une des manifestations inacceptables. Réclamant le respect de ses convictions, elle n’en pratique que mieux l’intolérance », se permet d’ajouter Le Monde.

Et ce dernier de qualifier le projet de loi Taubira de « réforme progressiste, nécessaire et légitime ». Nul doute que Pierre Bergé ne devrait pas tarder à se scandaliser de cette prise de position si marquée… À surveiller.

Dessin : © Milady de Winter pour l’Ojim

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook