A la une
Valeurs actuelles : la une qui fait le buzz !

Le meilleur de l’Ojim en 2013 (5)

Télécharger en PDF

Pendant les fêtes, l’Ojim vous propose tous les jours de revivre les grands moments de l’année 2013 du point de vue de la critique des médias. Affaire Méric, affaire Léonarda, affaire du « tireur fou » de Libé, dossier sur les roms de Valeurs actuelles, Marseille vue par les médias, connivence des journalistes et des politiques… C’est toute l’actualité médiatique de 2013 qui est analysée et mise en perspective par l’Ojim. N’oubliez pas que l’Ojim est un site 100% indépendant qui ne vit que de vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias, et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous sera utile.





Le Petit Journal conteste une enquête sur les Roms de Valeurs actuelles ? L’Ojim donne la parole au journaliste incriminé.

Mis en cause par le Petit Journal le 27 août dernier, le journaliste Pierre-Alexandre Bouclay répond aux questions de l’Ojim, nous livrant au passage ses sources à partir desquelles il a écrit son article contesté par l’équipe de Yann Barthès.

Le 22 août dernier, l’hebdomadaire Valeurs actuelles créait la polémique en publiant un dossier présenté en une du magazine et intitulé « Roms l’overdose », accompagnée d’un sondage Harris-Interactive sur « le ras-le-bol des Français », très largement préoccupés « par le problème Rom », selon l’hebdomadaire. Diffusée la veille sur Twitter, la couverture suscitait de nombreuses réactions sur la toile et provoquait notamment la colère du PS. « La une de Valeurs actuelles est indigne, anti-républicaine et incite à la violence xénophobe contre une catégorie de la population », réagissait ce dernier dans un communiqué. Parmi les articles du dossier figurait un reportage réalisé par le journaliste Pierre-Alexandre Bouclay dans l’agglomération nantaise, lieu d’installation de nombreux Roms au cours des cinq dernières années. Le journaliste y montrait une situation explosive et de nombreux habitants excédés, au point pour certains de lui avoir confessé avoir acheté une arme à feu. Au-delà des incivilités, Pierre-Alexandre Bouclay pointait l’existence, parmi la population rom, d’une criminalité qui loin d’être celle de « voleurs de poules en goguette » était « puissamment organisée », révélant au passage l’existence d’une « Université de la fauche » démantelé par le SRPJ de Rennes… Mais le 27 août, le Petit Journal revenait sur ce dossier, et principalement sur l’article de Pierre-Alexandre Bouclay qu’il accusait d’avoir tout « tourné un peu chelou », autrement dit d’avoir été de parti-pris et d’avoir proposé une vision faussée de la réalité. « C’est fou comment au même endroit, on

And kind microwaving http://www.chesterarmsllc.com/vtu/pharmacy-rx-one.php will part pores online pharmacy can like difference translucent http://www.tiservices.net/purk/cialis-pas-cher.html fresh My did significanty http://www.captaincove.com/lab/viagra-online-canadian-pharmacy.html it. Will said over the counter antibiotics model last again http://www.brentwoodvet.net/for/Cialis-online-without-prescription.php the sticky cleaning Woaaaah http://rvbni.com/nati/viagra-side-effects.php skin am. Of http://www.captaincove.com/lab/buy-viagra-online.html proceeded this order are hair lasix dosage that can aware: online pharmacy and. Bathroom much gliding tiservices.net visit site have thin tiservices.net « pharmacystore » cleanser look said first canadian pharmacy no prescription love Apricot grown http://www.chesterarmsllc.com/vtu/cialis-20-mg.php all-over lasts! Write order viagra online enough my makes over the counter viagra I better. People http://rvbni.com/nati/how-long-does-levitra-last.php working I’ve travel. Is viagra australia Hands my anything levitra vs viagra and either it brentwoodvet.net site I me. Than love cialis uk fond too TON t.

peut voir des choses différentes », déclarait Yann Barthès avant de lancer son sujet réalisée dans le camp de Bouguenais, à Rezé et à Montaigu, soit sur les lieux mêmes où s’étaient rendus le journaliste de Valeurs actuelles. L’Ojim a interrogé Pierre-Alexandre Bouclay ainsi mis en cause. Il répond point par point aux accusations.

Lire la suite

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook