LCI et Paris Première bientôt sur la TNT gratuite ?

LCI et Paris Première bientôt sur la TNT gratuite ?

LCI et Paris Première bientôt sur la TNT gratuite ?

Télécharger en PDF

Dans le rapport annuel 2012 que le CSA vient de publier, certaines propositions de modifications législatives et réglementaires laissent entendre que le nouveau président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Olivier Schrameck, est favorable au passage des chaînes Paris Première et LCI sur la TNT gratuite.

Une demande de ces dernières avait déjà été refusée en 2011, la loi ne permettant pas, actuellement, de passer du payant au gratuit. Mais la proposition déposée souhaite justement la modification de cette loi. « Je voudrais réguler, c’est-à-dire avoir la possibilité de modifier les équilibres lorsque cela parait favorable culturellement, industriellement, financièrement », a expliqué Olivier Schrameck mardi dernier, lors d’un déjeuner avec l’association des journalistes médias.

« Je ne voudrais pas que le critère pour passer en gratuit soit une contrainte juridique. Je voudrais que ce soit un critère d’appréciation culturel et économique, qu’on ne perde pas de vue que l’intérêt majeur, celui qui nous détermine, c’est celui des auditeurs. Voilà la question que je veux me poser et pour y répondre je souhaite avoir les coudées les plus franches possible », avait-il poursuivit.

Interrogé par Les Échos, Olivier Schrameck en dit plus : « Je ne pars pas avec des idées de départ, je ne pense pas a priori que le payant soit meilleur que le gratuit. Il faut considérer les choses dans leur ensemble. On ne peut pas traiter d’une chaîne d’info en continu sans se poser le problème général des chaînes d’info en continu, de leur place, de ce qu’elles apportent dans notre pays. Le CSA a une responsabilité sur les grands équilibres, ce n’est pas à lui de se prononcer sur tel ou tel cas spécifique de chaîne. »

La nouvelle loi permettrait ainsi au CSA de donner son avis sur le passage du payant au gratuit en se basant sur des critères plus parlants. Paris Première et LCI pourraient donc être les premières visées par ce projet.

Crédit photo : capture d’écran vidéo radiortl via Youtube (DR)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook