L’AFP menacée par l’agence Chine Nouvelle

AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

L’AFP menacée par l’agence Chine Nouvelle

Télécharger en PDF

Emmanuel Hoog, reconduit à la tête de l’AFP le 4 avril, répondait mercredi dernier aux questions de Philippe Laroque dans « Le buzz média Orange-Le Figaro ».

Il est ainsi revenu sur la concurrence que l’AFP affronte sur le plan international. « Nous avons de grands concurrents historiques et de nouveaux comme Chine Nouvelle qui apparaît sur un certain nombre de marchés avec une politique très agressive en matière de prix et un développement de la couverture qui satisfait un nombre de clients important », a-t-il estimé avant de poursuivre sur un constat : « Au Mexique, où j’étais récemment, j’ai pu voir l’implantation de Chine Nouvelle comme un acteur réel, sérieux et durable. »

Pour lui, « les marchés évoluent, car il y a aussi de nouveaux entrants, que ce soit des sites Internet ou encore des magazines. Nous sommes aujourd’hui face un chiffre d’affaires global qui augmente, mais nous devons faire très attention à la concurrence. »

L’AFP, qui produit actuellement 200 vidéos par jour, vient de signer un contrat avec Le Figaro dans ce domaine sur lequel M. Hoog mise beaucoup, comme ce fut le cas avec la photo auparavant. « La vidéo sera le relais de croissance de notre chiffre d’affaires dans les années à venir » a-t-il confié.

Rappelons que si l’AFP souffre d’une concurrence, bien légitime, sur le plan international, elle jouit d’un inquiétant monopole sur les médias de l’hexagone.

Voir le portait que l’Ojim a consacré à Emmanuel Hoog

Crédit photo : Le Figaro / le.buzz.media

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook