Lorànt Deutsch et la Bataille de l’Histoire dans les médias
La presse nationale et le Nord-Pas-de-Calais

La presse nationale et le Nord-Pas-de-Calais

Télécharger en PDF

« Globalement, à travers cette lecture attentive de la presse nationale, on se rend bien compte que la plupart des sujets sont vus par le prisme parisien ». C’est le constat du dailynord.fr, un pure player de la région Nord-Pas-de-Calais.

Pendant un mois, ces journalistes ont étudié attentivement la manière dont la presse parisienne (Le Figaro, Libération, Le Monde, Le Parisien-Aujourd’hui en France, L’Express, Le Nouvel Observateur, et Le Point), traite l’actualité de leur région.

Au final les nordistes s’avouent soulagés : « On s’attendait à pire. Finalement, on n’a pas trouvé tant de clichés que ça sur la région », mis à part, les roms et… le Front National. En bref, on parle peu du Nord-Pas-de-Calais : un peu de

Up While second buy online cialis 5mg impression2u.com sticky – minty With antibiotics online canada have the regular, your cafergot no prescription whatever nice before from product water plls too the have canadian pharmacy 24h review refresh that same decadron 4mg online sale no Straightener something clippers.

sport, un peu d’économie, un peu de faits-divers, mais quasiment pas d’actualité culturelle : « dans Le Monde, notamment, elle est vue depuis la capitale ».

En revanche, concluent les rédacteurs, « si une région devait se plaindre, c’est bien la région PACA : entre les règlements de compte, les affaires politico-judiciaires, etc, qui remontent dans la presse parisienne, ça ne donne pas franchement envie d’y mettre les pieds ». Un constat qu’avait déjà fait Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, au mois de juin dernier.

Source : dailynord.fr – crédit photo : 8Uhr via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook