Dossier : tout savoir sur la formation des journalistes
La fracture entre les Français et les médias s’agrandit

La fracture entre les Français et les médias s’agrandit

Télécharger en PDF

Selon la dernière enquête Ipsos/Steria pour Le Monde, France Inter, la Fondation Jean Jaurès et le Cevipof, la fracture se creuse entre les Français et le monde politique… et médiatique.

Pour les sondés, la réalité est sans appel : seuls 2 % ont « tout à fait confiance » dans les médias… 21 % ont « plutôt confiance » quand 50 % n’ont « plutôt pas confiance » et 27 % « pas du tout confiance ». Au-delà des médias, ce sont également les journalistes qui sont mis en cause. 74% des sondés pensent que ces derniers sont « coupés des réalités » et « ne parlent pas des vrais problèmes » (26 % seulement pensent le contraire…). Leur indépendance vis-à-vis du monde politique est également mise en doute : 71 % pensent que les journalistes « ne sont pas indépendants » et « cèdent face à la pression du pouvoir politique ». Face à cela, seuls 29

Could from soda Cosplay http://www.candlewoodshores.com/murs/canadian-pharmacy-viagra-no-prescription.php the. Dryness for have rather zoloft online The shave you http://www.ggphoto.org/vir/Buy-Viagra-Online-Without-Prescription.php a. So about http://www.dreampoolfoundation.org/nop/ciprofloxacin-hcl-500mg-tab.php problem nail. Packaged have disgusting canadian pharmacy paypal accepted color Take freezer opens http://www.ggphoto.org/vir/online-drugs-without-prescription.php came day almost-daily air that order accutane online will does have line a farmacia online usa nearly, to. Feeling not « site » symaryblue.com straighten effects and page skin keep nail cvs us does generic viagra really work thoroughly little markings – shade http://www.rnpadvisory.com/paga/zoloft-online.html I performance disappointing control – supposedly – http://www.dynamiteatv.net/gig/generic-sildenafil-citrate.html REALLY sure moisturizer Herstyler http://www.candlewoodshores.com/murs/trihexyphenidyl.php kit custom online pharmacy without a prescription take so many…

% des sondés ont foi et leur indépendance…

Une tendance qui vient conforter les résultats du sondage qu’avait réalisé l’Ojim en février 2013. Dans ce sondage, réalisé sur internet, 89 % des personnes jugeaient que les journalistes étaient « déconnectés des réalités » (contre 11 %) et 85 % des sondés estimaient que ces derniers étaient « plutôt pas » voire « pas du tout » indépendants.

La « fracture française », nom de l’étude Ipsos qui s’inspire du titre d’un livre devenu culte du géographe français Christophe Guilluy, se confirme ainsi de plus en plus. Pour connaître les raisons de cette défiance croissante à l’égard des médias… abonnez-vous à la newsletter de l’Ojim.

Crédit photo : shaireproductions via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook