Grande Bretagne : le rapport Leveson enfin publié

Grande Bretagne : le rapport Leveson enfin publié

Grande Bretagne : le rapport Leveson enfin publié

Télécharger en PDF

La Grande-Bretagne retenait son souffle. Eh bien ça y est ! Le rapport Leveson a enfin été rendu public jeudi 29 novembre 2012. Un rapport de 2000 pages, fruit de 16 mois d’enquête sur « la culture, les pratiques et la déontologie de la presse », en particulier de la presse tabloïd. La commission Leveson a été mise en place en juillet 2011, suite à l’électrochoc provoqué par le scandale du journal News of the World, un tabloïd aujourd’hui disparu qui avait mis sur écoutes des centaines de personnalités dans le but d’obtenir des scoops.

Verdict du juge Leveson et de sa commission : le principe de l’autorégulation de la presse ayant montré ses limites, il faut des changements. À la place de la Press Complaints Commission (PCC, Commission des plaintes en matière de presse), où siègent des journalistes, Lord Leveson préconise un organisme beaucoup plus indépendant de l’industrie médiatique, et crée par la loi. Si le Premier ministre, David Cameron, s’est également déclaré en faveur d’un nouvel organisme de régulation, il est en revanche défavorable à l’intervention du législateur.

David Cameron s’est donc décidé pour une voie intermédiaire par rapport aux deux options qui étaient sur la table : maintenir le système en l’état (ce que souhaitaient les médias) ou encadrer plus strictement les pratiques des journalistes par une nouvelle loi.

Le sujet divise la classe politique. 80 hommes politiques de tout bord ont adressé une lettre au Premier ministre pour lui demander de ne pas s’engager dans la voie de l’encadrement, en réponse à la quarantaine de députés qui s’étaient, au contraire, déclarés favorables à de nouvelles règles du jeu beaucoup plus strictes…

Le compromis choisi par David Cameron ne plaît évidemment pas à tout le monde. Il est critiqué par les travaillistes, ce qui est logique, mais aussi par les Libéraux-Démocrates, pourtant membres de la coalition au pouvoir… Jeudi, au Parlement, le Premier ministre conservateur et son vice Premier ministre Lib-Dem, Nick Clegg, ont donné chacun une réponse différente aux recommandations du rapport… Un désaccord public qui est une première depuis le début de la coalition gouvernementale, en mai 2010. La presse en Grande-Bretagne est aujourd’hui un sujet explosif…

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook