États-Unis : la télévision détrônée par le numérique

États-Unis : la télévision détrônée par le numérique

États-Unis : la télévision détrônée par le numérique

Télécharger en PDF

Selon un sondage d’eMarketer réalisé aux États-Unis, la télévision se voit détrônée de son statut de média numéro un au profit du numérique. Une première.

Alors qu’elle occupait la première place depuis son explosion dans les foyers, la télévision est désormais devancée par un numérique en pleine expansion. Selon l’étude, les Américains de plus de 18 ans passent 5h09 par jour en ligne sur les supports numériques tels que les ordinateurs, smartphones et tablettes. Parallèlement, leur consommation de télévision baisse mais reste néanmoins à un niveau élevé : 4h31 par jour. C’est à se demander combien de temps ils consacrent à vivre sans écrans…

Pour Clark Fredricksen, vice-président d’eMarketer, « il s’agit d’une évolution fondamentale. La télévision a été le principal dispositif médiatique des consommateurs au cours des cinquante dernières années. »

Les tablettes et smartphones sont ainsi dans une phase d’explosion phénoménale. Entre 2011 et 2013, le nombre d’utilisateurs de smartphones est passé de 92,8 à 140 millions, soit 44,3 % de la population des États-Unis. Une évolution encore plus rapide pour les tablettes : 38,9 % des Américains en possèdent une en 2013, contre 10,8 % deux ans plus tôt. « L’augmentation des ventes de tablettes est telle qu’elle entraîne aujourd’hui un déclin significatif du marché du PC », précise Clark Fredricksen.

Un sondage qui sera sans doute bientôt valable en Europe et en France.

Crédit photo : hoboton via SXC (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook