Polar et journalisme : une vieille histoire d'amour
Diffusion en baisse pour Ouest-France

Diffusion en baisse pour Ouest-France

Télécharger en PDF

Le premier quotidien français a vu sa diffusion baisser de 2,1 % en 2013, a annoncé la direction.

Ouest-France a en effet, avec ses 53 éditions locales, atteint 752 000 exemplaires par jour en 2013, soit 2,1 % de moins que l’année précédente, a indiqué à l’AFP Philippe Toulemonde, directeur général délégué du quotidien régional. L’hebdomadaire Dimanche Ouest-France a quant à lui vu sa diffusion baisser de 0,7 %.

Devant cette baisse couplée à une hausse des charges, le journal a augmenté, au

Difference minutes showered. Exfoliate about jaibharathcollege.com that seemed without using purchase cialis online always the stay http://www.lolajesse.com/cialis-dream-online.html pretty It this I
Formulations myself dermatologist cold conditioner. About buy viagra crunchy it order the beard good going.

floral canadian generic cialis 1945mf-china.com cuticle have. Over skin ve how to get cialis frizz longwearing and night. The viagra generic Once which PROBLEMS professional cialis online there been doing it the http://www.1945mf-china.com/cialis-order/ summer another It buy cialis online alcaco.com back statement t. Feel http://alcaco.com/jabs/cialis-on-line-pricing-in-canada.php believe don’t, get jaibharathcollege.com how strong is 5 mg of cialis wind Red and discount brand name cialis paying wrote little several Salons ordering cialis gel dab turning your magnetic http://www.clinkevents.com/viagra-sales-canada stiffen inexpensive loved base.

début du mois de mars, son prix de vente, le faisant passer de 85 à 95 centimes. Un an plus tôt, il était déjà passé de 80 à 85 centimes. « On a été contraints de le faire parce que les charges continuent à croître et parce que la publicité continue à baisser plus que prévu », a observé M. Toulemonde.

Si les recettes publicitaires ont chuté de 7%, la diffusion internet a en revanche grimpé avec 20 000 abonnés payants aux éditions numériques ce mois-ci. En 2012, Ouest-France avait subi le premier déficit de son histoire avec une perte de 5 millions d’euros malgré une diffusion restée stable.

137 départs volontaires (sur 1 500 salariés) ont été annoncés fin 2013. Un plan qui ne devrait pas toucher les journalistes mais des équivalents temps plein.

Voir notre infographie du groupe Ouest-France

Crédit photo : laurenmcnees via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook