Des chanteurs au secours de Daniela Lumbroso

Des chanteurs au secours de Daniela Lumbroso

Des chanteurs au secours de Daniela Lumbroso

Télécharger en PDF

Le 25 avril dernier, Daniela Lumbroso confirmait les rumeurs de suppression de son émission hebdomadaire sur la chanson française, « Chabada ». « Pour des raisons budgétaires, France 3 nous a demandé de réfléchir à d’autres projets », confiait-elle au Nouvel Observateur.

De nombreux messages de soutien lui ont alors été envoyés tandis qu’une pétition en faveur de « Chabada » était signée par plus de 120 artistes, parmi lesquels Johnny Halliday, Céline Dion ou Patrick Bruel.

Mercredi 15 mai, c’est Francis Cabrel, Véronique Sanson, Yves Duteil et Zaz qui sont rentrés dans la ronde en faisant parvenir une lettre ouverte à Rémy Pflimlin dans laquelle ils demandent au président de France Télévisions de conserver la programmation d’une des rares émissions consacrées à la chanson française à la télévision.

« Oui, CHABADA doit continuer : Daniela Lumbroso y rassemble sur un même plateau de jeunes artistes débutants, un nom confirmé et une « référence » en passion commune », y écrivent-ils notamment, demandant à Rémy Pflimlin de ne pas faire une émission « pour nous (les artistes), sans nous et de maintenir Chabada sur vos antennes ».

Cette bronca d’artistes traduit probablement un réel attachement à une émission de variété mais elle montre également que Daniela Lumbroso a su constituer un solide réseau dans ce milieu, ainsi que l’a montré l’Ojim dans le portrait qu’il lui a consacrée.

Crédit photo : DR France 3

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook