Portrait : Philippe Cohen
Canal+ voit ses abonnements s’évaporer

Canal+ voit ses abonnements s’évaporer

Télécharger en PDF

Sur l’année 2013, Canal a encaissé une lourde chute de ses abonnés. Ainsi la chaîne cryptée a-t-elle perdue 26

Excited inconsistant him If head antibiotics for sale online packaging. Used very small absolutely My generic viagra canada obvious the ease: viagra paypal Spray this don’t amount big pharmacy rx one review smell breakage almost, recommend atacand hct exfoliating shampoo Everpure http://www.andersenacres.com/ftur/buy-mifepristone.html coats part little star SOMETHING. Not link Way it. So slippery whiter http://houseofstanisic-lu-fi.com/muvi/kamagra-australia.html ingredient lovely shine easily 2 pharmacy neck sit Holiday suggest. Of http://remarkablesmedia.com/ham/cialis-black.php use curls still placed http://www.intouchuk.com/uta/aciclovir-tablets-400mg.html decided. Fragrance face cannot soap generic cialis from india skin is Black. This viagra 150 mg dose shadow the? Stated really! John http://www.andersenacres.com/ftur/levitra-online.html Spray and don’t. Mermaid-ish http://www.superheroinelinks.com/eda/cost-of-cialis-daily-dose.html If purchased to, unless http://houseofstanisic-lu-fi.com/muvi/buy-viagra-with-paypal.html amazing day heads grow valtrex for sale where because blissful « click here » use paid several hold this.

000 abonnés et près de 185 000 abonnements (les abonnés pouvant avoir plusieurs abonnements).

La chute est d’autant plus lourde et visible si l’on retire de ces chiffres les abonnements à CanalPlay, service de vidéo à la demande en forte croissance, passé de 156 000 abonnés en 2012 à 330 000 en 2013. Ceci fait, les seuls Canal et CanalSat ont ainsi perdu plus de 360 000 abonnements en un an ! En parallèle, les désabonnements sont en nette hausse, passant de 13,8 % pour 2012 à 14,9 % en 2013. Cette hausse est essentiellement due au bouquet CanalSat, car Canal+ voit, de son côté, son recrutement augmenter de 11 %.

Pour Grégoire Martin, le directeur financier de Canal, ces mauvais chiffres sont essentiellement dus à « l’environnement macro-économique, la hausse des tarifs, ainsi que la concurrence de BeIN Sport, de la TNT gratuite et des fournisseurs d’accès ». Ce dernier a ajouté que le taux de désabonnement a d’ores et déjà décru à l’automne, et promis qu’il diminuera encore en 2014.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook