Beau palmarès pour les Gérard de la télévision 2012

Beau palmarès pour les Gérard de la télévision 2012

Beau palmarès pour les Gérard de la télévision 2012

Télécharger en PDF

Lundi 17 décembre 2012 se sont déroulés, en direct sur Paris Première, les traditionnels « Gérard de la Télévision », remise de prix parodique visant, la plupart du temps, à égratigner quelques vedettes et émissions du petit écran.

Autant dire que nombre d’animateurs en ont pris pour leur grade. Frédéric Lopez, allias « machin Lopez » a reçu le Gérard de la « personnalité qui n’en a aucune ». Laurence Ferrari, côté femme, et Vincent Cerutti, côté homme, ont été élus « plus mauvais(e) animateur(trice) ». Arthur a, de son côté, reçu le prix de « l’animateur qui fait de la scène mais qui ferait mieux de se jeter dedans ». Audrey Pulvar (« Le Grand 8 », D8) et Natacha Polony (« On n’est pas couché », France 2) ont été décorées de la « Légion Donneur de leçon ». Enfin, Christophe Hondelatte est « l’animateur si vôplè missiou-dames qui la voudrait une émission sivôplè ».

Les émissions ne sont pas en reste. « Le Grand 8 » sur D8, animé par 6 femmes dont Laurence Ferrari, Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot, a reçu le Gérard de « l’émission de bonnes femmes qui donnent leur opinion ». Le « Gérard de l’accident industriel » a été décerné à l’émission de Bruce Toussaint « Vous trouvez ça normal ? » sur France 2, quand celui de « l’émission dont on n’a jamais entendu parler et c’est normal, elle est sur France 3 » a été remis à « Le monde d’après (FR3) » de Franz-Olivier Giesbert. Aussi, les émissions de téléréalité ou de vie privée comme « Qui veut épouser mon fils (TF1) » et « L’amour est dans le pré (M6) » ont bien été moquées. En parallèle, les émissions intellectuelles n’ont pas pour autant échappé à la critique : « Philosophie avec Raphaël Enthoven (Arte) » a reçu le prix de « l’émission que tu regardes pour te taper une bonne branlette intellectuelle ».

Sacré Gérard !

Crédit photo : capture d’écran vidéo Paris Première via Youtube

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook