A. Duhamel à l’Académie des sciences morales et politiques

Alain Duhamel à l’Académie des sciences morales et politiques

A. Duhamel à l’Académie des sciences morales et politiques

Télécharger en PDF

Le journaliste et éditorialiste politique Alain Duhamel a rejoint l’Académie des Sciences morales et politiques, une des cinq académies de l’Institut de France dont le rôle est de favoriser et d’accompagner le développement des sciences humaines.

Alain Duhamel a été élu le 10 décembre 2012 au premier tour de scrutin, au fauteuil de l’historien et démographe, Jacques Dupâquier, décédé en juillet 2010. Il a été préféré à un autre historien, Jean-Christian Petitfils, auteur d’essais et de biographies historiques, et notamment d’un Louis XIV (Tallandier, 2001) très remarqué lors de sa parution. Titulaire du fauteuil n°7, Duhamel intègre la section « Histoire et Géographie »… lui qui n’a écrit ni sur l’histoire, ni sur la géographie !

Rappelons que l’incontournable Alain Duhamel, âgé de 72 ans, est chroniqueur au Monde depuis… 1963. Il sévit également (ou a sévi) au Point, à Libération, aux Dernières Nouvelles d’Alsace, à Nice Matin, sur RTL, etc. Il est d’autre part le frère de l’ancien directeur général de France Télévisions Patrice Duhamel.

Parmi ses livres publiés on retiendra surtout Les Prétendants 2007 (Plon, 2006), où notre analyste pointu proposait quinze portraits de candidats potentiels à l’élection présidentielle de 2007. « Le grand classicisme dans l’art du portrait », saluait Raphaëlle Bacqué dans Le Monde. A ce détail près que la candidate Ségolène Royal qui allait affronter Nicolas Sarkozy au second tour… était tout simplement absente du livre. Détail amusant : dans l’édition poche parue l’année suivante (Pocket, 2007), celle-ci remplacera discrètement Noël Mamère, ce qui n’empêchera pas l’éditeur d’indiquer « texte intégral » au dos du livre…

Alain Duhamel rejoint ainsi François d’Orcival, autre journaliste membre de l’Académie des Sciences morales et politiques à siéger au palais de l’Institut.

Crédit photo : montage Ojim

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook