+ 25% d’interventions en matière de déontologie

Infographie : Patrick #Drahi, à la fortune du câble ! [MàJ] https://t.co/pqrCbF4afu #médias

+ 25% d’interventions en matière de déontologie

+ 25% d’interventions en matière de déontologie

Télécharger en PDF

Le rapport annuel du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour 2011 constate une tendance à la hausse en matière de déontologie. Le nombre des affaires traitées est resté stable mais celui des décisions prises par le conseil a augmenté de 25% (49 contre 39). L’essentiel de ces décisions sont des rappels à la réglementation et au respect par les stations de radiotélévision de leurs cahiers des charges ou conventions.

Deux sanctions ont été prononcées en 2011, visant des stations de radio : Radio Contact pour des propos « racistes et xénophobes » diffusés lors d’une émission de libre antenne ; Ici et Maintenant pour des « manquements répétés à l’obligation de maîtrise de l’antenne », notamment la diffusion de « propos à caractère raciste » par un animateur.

Les principales interventions du CSA l’ont été dans les domaines suivants :

  • Rigueur et honnêteté : traitement des affaires judiciaires en cours ; présentation et traitement de l’information ; manque de diversité dans l’expression des différents points de vue.
  • Atteintes à l’ordre public : incitation à la haine ou à la violence ; encouragements à des traitements discriminatoires ; respect des sensibilités culturelles et de la diversité de la société.
  • Respect de la personne humaine : traitements avilissants ou humiliants. Protection des téléspectateurs : l’avertissement aux publics sensibles (pour la diffusion sans précautions d’images pouvant heurter).
  • La « traçabilité de l’image ». Un des enjeux des années à venir en particulier pour les images venant de l’étranger.

Source : Bulletin de l’APCP, octobre 2012

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook